Pilates, Yoga

Les bonnes conditions pour pratiquer à la maison

Choisir un espace

Avoir un espace consacré à sa pratique vous incitera à y aller et vous aidera à vous concentrer plus rapidement lors de vos séances et à être plus attentif aux changements que vous vivez lors de ces moments pour vous. Peu importe que cet espace soit grand ou petit, il peut tout simplement être un coin de votre salon ou de votre chambre, si possible désencombré, où vous pouvez y installer un tapis de yoga. De plus, en pratiquant toujours au même endroit, on rempli la pièce de notre énergie (shakti).

Choisir un temps

Comme abordé dans l’article précédant sur la méditation, si l’on intègre nos séances de yoga dans notre agenda à une horaire déterminée, les chances de pratiquer notre séance sont beaucoup plus grandes. Soit on met son réveil un peu plus tôt le matin, soit on se fixe une heure précise le soir en rentrant du travail. Évitez les pensées du genre « je vais faire du yoga aujourd’hui, quand j’aurai un peu de temps », sinon, il y a de grandes chances pour que vous ne preniez pas ce temps-là pour vous au final.

Faire peu mais quotidiennement, la qualité avant la quantité

L’avantage d’une pratique quotidienne est qu’on n’a pas besoin de faire 1heure tous les jours. Une séance d’une quinzaine de minutes, si cette dernière est régulière, c’est déjà beaucoup ! Alors on se motive pour faire un petit peu chaque jour, et pourquoi pas, augmenter le temps de nos séances avec les semaines, plutôt que de faire une séance de 2h intensive tous les 10 jours.

Comment gâcher votre séance…

1 / Mal prendre le temps. Pour que ces 15 minutes quotidienne soient efficace, certaines consignes doivent être appliquées. On ne doit pas se sentir « speedé » de faire notre séance parce qu’« il faut aller chercher les enfants à l’école » ou « préparer le repas » ou « parce que je me suis levée en retard ce matin ». On a choisit notre moment pour faire notre séance en bloquant un créneau horaire suffisamment large pour avoir l’esprit libre et pouvoir se détendre et être impliqué dans le moment présent.

2 / La motivation n’est pas au rendez-vous. On a pas envie de faire notre séance parce qu’on a des soucis pleins la tête, mais on se force tout de même sans chasser les mauvaises pensées. Résultat, double perte de temps car, on ne se sentira pas plus détendu, et on aura gâché notre temps, car la séance n’aura pas été bénéfique. Alors même si on n’est pas trop motivé, on prend le temps de constater notre état, on l’accepte, on ne se juge pas, on essaye le plus possible d’être conscient et attentif dans le moment présent. N’oubliez pas que c’est lorsqu’on a le moins envie de pratiquer notre yoga qu’on en a en fait le plus besoin. Plus c’est difficile de prendre du temps pour soi, plus cela montre que nous sommes surmenés et que nous avons des difficultés à être bien et en paix dans le moment présent, donc raison de plus pour se forcer à prendre une pause !

3 / Pour finir, on coupe évidement son téléphone et on demande, si on ne vit pas seul, à ne pas être dérangé.

Bonne pratique 🙂

1 réflexion au sujet de “Les bonnes conditions pour pratiquer à la maison”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s